Rayonnage torsadé  

Page 2 / 2 Retour
  RSS

 Stan
(@laferriere)
Membre actif Membre
Date d'inscription:Il y a 2 ans 
Messages: 319
09/11/2018 3:47  

Je suis comme toi fasciné par l'énergie déployée à l'époque pour faire des essais par toujours concluants...

Pour les randonneuses ce que je préfère est le rayonnage classique par 3 ou par 4 (ligaturé ou non) sur des moyeux à grandes flasques. confortable et rigide à la fois.


RépondreCitation
(@superelliott)
Membre Admin
Date d'inscription:Il y a 2 ans 
Messages: 285
09/11/2018 5:27  
Posté par: Stan

 

Mais comment régler correctement la tension des rayons s'ils sont torsadés?

Ca se sent à la clé à rayons, dans les doigts à l'oreille… tout un art 😉 

©


RépondreCitation
 Stan
(@laferriere)
Membre actif Membre
Date d'inscription:Il y a 2 ans 
Messages: 319
09/11/2018 5:37  
Posté par: SuperElliott
Posté par: Stan

Ahah!!

Mais comment régler correctement la tension des rayons s'ils sont torsadés?

Ca se sent à la clé à rayons, dans les doigts à l'oreille… tout un art 😉 

©

 


RépondreCitation
(@qipiq)
Membre actif Spécialiste
Date d'inscription:Il y a 2 ans 
Messages: 503
09/11/2018 5:56  

Ce n'est pas une harpe !  Quoi que des fois quand un gravier gicle bien fort de dessous un boyau bien gonflé ...

Je défendrai toujours la nécessité de servir de référence correcte quand on poste. On ne doit pas tricher avec ses restaurations, quand on peut être pris comme modèle. Munny le 8 septembre 2012 sur TTV. 


RépondreCitation
(@contrevent)
Nouveau Membre Membre
Date d'inscription:Il y a 5 mois 
Messages: 1
12/02/2020 10:43  

Ha! J'adore. J'avais essayé ce rayonnage torsadé sur une roue de 26". du coup, je ne résiste pas à apporter ma petite contribution au sujet. Même s'il est vieux de deux ans déjà...

Pour ce qui est du réglage de la roue,..ça se passe exactement comme un rayonnage croisé.. au fur et à mesure que l'on tend les rayons ils se mettent en place. A la fin, il faut pré-contraindre la roue à plat et resserrer ensuite les rayons comme pour une roue classique..mais il faut le faire plusieurs fois afin que les rayons soient tous pliés à leur maximum. Sinon elle va très vite se desserrer.

 

Le résultat...? pour ce que moi j'en ai constaté la roue est extrêmement souple verticalement.. mais à peine moins souple latéralement qu'une roue normale..

Par contre,..elle à un rendement de m...  Les lignes de force étant interrompues et déportées entre le début et la fin de la torsade,.. ça donne une roue dont le rendement est totalement dépendant du frottement entre les rayons pousseur et tracteurs. 

Et comme les rayons pousseurs (qui n'ont jamais rien poussé d'ailleurs) on tendance à se relâcher sous l'effort de transmission... il y a un "mou" dans le pédalage.

Peut être que si la torsade est soudée, ça peut donner quelque chose?... à essayer peut être?

Ou à réserver au roues avant..?

Pour ma par l'idée m'était venue toute faite en regardant des BMX d’apparat. .. et j'ai voulu essayer.. mais je ne savais pas que l'exercice avait été réalisé sur des vélos destinés à rouler pour du vrai... 

J'ai d'autant plus de difficulté à en voir le bénéfice que s'il est vrai que par une certaine souplesse on peu penser que la jante est préservée des plats et autres vilain coups de front ,..en revanche  les rayons eux sont beaucoup plus sujet à la casse. Principalement en sortie d'écrous car l'angle y est trop incliné et le fil d'acier est distendu .. et idem,..même contrainte en entrée et sortie de torsade. 

En revanche, je rejoint tout à fait SuperElliott pour ce qui est de la finition d'une roue "à l'oreille".

Il n'y a pas roue plus solide qu'une roue bien accordée à l'oreille. 

A un moment du réglage de la roue,..quel qu'elle soit,.. il faut choisir entre:

-la régler "à l’œil".. pour obtenir la roue la plus régulière possible

Ou

-la régler "à l'oreille"... pour obtenir la roue la plus solide possible.

Ce choix  dépend de ce que l'on attend de la roue.


RépondreCitation
Page 2 / 2 Retour
  
En travaux

S'il vous plaîtConnecté ouInscription